Super, ihr habt den Hinweis zur Öffnung des Ausgangs gefunden:



 ██████╗ 
██╔═══██╗
██║   ██║
██║   ██║
╚██████╔╝
 ╚═════╝ 


Dies ist der Hinweis damit ihr das Lösungswort-Anagram, also die drei Blöcke, übersetzen und korrekt anordnen könnt! Googelt einfach den folgenden Begriff: "l337 sp34k", um zu verstehen was die  Textzeichen bedeuten. Wenn ihr die Blöcke aus den drei Kompetenz-Checks richtig angeordnet habt, habt ihr das Lösungswort für den Ausgang aus dem Escape-Room! Ihr braucht das Lösungswort nicht zu übersetzen sondern sollte es in der l337sp34k Variante eingeben.

  _ ____ ____  _              ____  _  _   _   
 | |___ \___ \| |            |___ \| || | | |   
 | | __) |__) | |_   ___ _ __  __) | || |_| | __
 | ||__ <|__ <| __| / __| '_ \|__ <|__   _| |/ /
 | |___) |__) | |_  \__ \ |_) |__) |  | | |   < 
 |_|____/____/ \__| |___/ .__/____/   |_| |_|\_\
                        | |                     
                        |_|                                       

Perspectives francophones
Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Lecture : Rencontre avec Mérine Céco

jeudi 13 février @ 19:00

Manifestation en langue française et allemande

D’autres vies sous la tienne – Editions Ecriture 2019
Désireuse d’oublier le sortilège dont elle se sent victime sur son île d’origine, l’héroïne de ce roman la quitte pour la grande métropole où elle fonde une famille. Des années plus tard, elle se voit confrontée au désir de sa fille de renouer avec les fantômes du passé. Ses souvenirs enfouis lui reviennent alors : généalogies douloureuses, oppression masculine personnifiée parle mythe du “dorlis”, créature malveillante. Autant de blessures jamais refermées. Dans une lettre qu’elle adresse à sa fille, la mère évoque son histoire familiale, laissant venir des questionnements intimes et douloureux. Ses interrogations croisent celles de la jeune femme, en proie à un malaise quant à ses origines. Mérine Céco explore la peur qui habite les êtres écartelés entre plusieurs appartenances, celle des “déracinés” qui, dans le silence des autres, portent leur couleur de peau et leur histoire comme un fardeau. Elle questionne ainsi la transmission de cette peur et de cette honte, mais aussi la capacité des femmes qui osent les affronter à s’en libérer.
Née en 1970 en Martinique, Mérine Céco (pseudonyme littéraire de Corinne Mencé-Caster) suit en parallèle des études de philosophie et de littérature. A 22 ans, elle est agrégée d’espagnol, puis docteur en sciences du langage. Elue en janvier 2012 présidente de l’Université Antilles-Guyane, elle en a démissionné en août 2016 pour rejoindre la Sorbonne, à Paris. Les éditions Écriture ont publié son roman La Mazurka perdue des femmes-couresse (2013, prix Gilbert Gratiant) et un recueil de nouvelles, Au revoir Man Tine (2016).
La traduction en allemand paraîtra aux éditions Litradukt en mars 2020.
Animation de la soirée et traduction : Prof. Dr. Ralph Ludwig (MLU)
Lecture des textes en allemand : Svenja Huckle
Prix d’entrée: 5 € (sur place), inscription auprès de sophie.udave@institutfrancais.de
Organisateurs : Institut français Hamburg et Brême, en coopération avec l’Université de Brème, l’université Martin Luther de Halle-Wittenberg et la maison d’édition Litradukt

Détails

Date :
jeudi 13 février
Heure :
19:00
Catégorie d’Évènement:
Étiquettes Évènement :
,

Lieu

Institut français
Heimhuder Straße 55
Hambourg, 20148
+ Google Map
Téléphone :
0404133250
Site Web :
https://hamburg.institutfrancais.de/