Super, ihr habt den Hinweis zur Öffnung des Ausgangs gefunden:



 ██████╗ 
██╔═══██╗
██║   ██║
██║   ██║
╚██████╔╝
 ╚═════╝ 


Dies ist der Hinweis damit ihr das Lösungswort-Anagram, also die drei Blöcke, übersetzen und korrekt anordnen könnt! Googelt einfach den folgenden Begriff: "l337 sp34k", um zu verstehen was die  Textzeichen bedeuten. Wenn ihr die Blöcke aus den drei Kompetenz-Checks richtig angeordnet habt, habt ihr das Lösungswort für den Ausgang aus dem Escape-Room! Ihr braucht das Lösungswort nicht zu übersetzen sondern sollte es in der l337sp34k Variante eingeben.

  _ ____ ____  _              ____  _  _   _   
 | |___ \___ \| |            |___ \| || | | |   
 | | __) |__) | |_   ___ _ __  __) | || |_| | __
 | ||__ <|__ <| __| / __| '_ \|__ <|__   _| |/ /
 | |___) |__) | |_  \__ \ |_) |__) |  | | |   < 
 |_|____/____/ \__| |___/ .__/____/   |_| |_|\_\
                        | |                     
                        |_|                                       

Perspectives francophones

Non, ce n’est pas un temps mystérieux, mais un temps comme les autres, utilisé tous les jours et par tout le monde, pas seulement par les voyantes ou les journalistes météo ! Certes, il est moins facile à former que son « cousin » le futur proche, mais il faut le connaître et savoir l’employer. Voici quelques rappels utiles :

Le futur simple est le temps de l’indicatif (donc du mode réel) qui sert à évoquer un fait ou une action à venir, donc situé(e) dans l’avenir par rapport au présent de l’énonciation.

Cas particulier : dans un récit historique, on peut utiliser le futur simple pour évoquer rapidement un événement qui aura lieu après un événement qu’on vient de raconter au passé (Ex. Cette affaire, qu’on croyait terminée par cette révélation, ne trouvera son terme juridique que vingt ans plus tard.).

Le futur simple se distingue du futur proche par les caractéristiques suivantes :

-le fait ou l’action raconté(e) au futur simple est clairement séparé(e) du présent de l’énonciation. Le futur simple est d’ailleurs souvent accompagné d’un marqueur de temps (du type « dans deux heures », « demain »,  « l’année prochaine », etc.). Si ce marqueur est « toujours » ou « ne… jamais », le futur simple prend un sens généralisant, non lié à une date précise (ex. « On ne le répétera jamais assez : il y aura toujours des gens malveillants. » : valeur de vérité générale).

-du fait de la séparation avec le moment de l’énonciation, la réalisation du ou des faits évoqués au futur simple est plus hypothétique (il est en effet possible que cela n’ait pas lieu : l’avenir est, comme toujours, incertain !).

Formation

Il se forme de manière très simple : on prend l’infinitif du verbe, et on ajoute les terminaisons -ai, -as, -a, -ons, -ez, -ont (= les terminaisons du verbe avoir au présent de l’indicatif, sauf à la 1ère et à la 2nde personne du pluriel). Quand l’infinitif se termine par un -e, on supprime le -e et on ajoute les terminaisons (Ex. danser-danserai / finir-finirai / prendre-prendrai).

Bien sûr, il y a des exceptions… En voici la liste :

Verbe Futur simple
aller
venir
voir
pouvoir
devoir
vouloir
recevoir
envoyer
savoir
faire
valoir
tenir
être
avoir
falloir
pleuvoir
j’irai
je viendrai
je verrai
je pourrai
je devrai
je voudrai
je recevrai
j’enverrai
je saurai
je ferai
je vaudrai
je tiendrai
je serai
j’aurai
il faudra
il pleuvra