Super, ihr habt den Hinweis zur Öffnung des Ausgangs gefunden:



 ██████╗ 
██╔═══██╗
██║   ██║
██║   ██║
╚██████╔╝
 ╚═════╝ 


Dies ist der Hinweis damit ihr das Lösungswort-Anagram, also die drei Blöcke, übersetzen und korrekt anordnen könnt! Googelt einfach den folgenden Begriff: "l337 sp34k", um zu verstehen was die  Textzeichen bedeuten. Wenn ihr die Blöcke aus den drei Kompetenz-Checks richtig angeordnet habt, habt ihr das Lösungswort für den Ausgang aus dem Escape-Room! Ihr braucht das Lösungswort nicht zu übersetzen sondern sollte es in der l337sp34k Variante eingeben.

  _ ____ ____  _              ____  _  _   _   
 | |___ \___ \| |            |___ \| || | | |   
 | | __) |__) | |_   ___ _ __  __) | || |_| | __
 | ||__ <|__ <| __| / __| '_ \|__ <|__   _| |/ /
 | |___) |__) | |_  \__ \ |_) |__) |  | | |   < 
 |_|____/____/ \__| |___/ .__/____/   |_| |_|\_\
                        | |                     
                        |_|                                       

Perspectives francophones

Toussaint, Jean-Philippe (2005): La Salle de bain, 2ème édition, Paris: Les éditions de minuit.

Lors de sa parution en 1985, le premier livre de l’écrivain belge Jean-Philippe Toussaint a été un succès immédiat. L’accès ludique à l’absurdité du quotidien nous permet de bien nous amuser pendant que nous suivons le narrateur, qui décide de ne plus quitter sa salle de bain. Voici une critique de ce roman surprenant.

Après un petit rappel du théorème de Pythagore, l’intrigue commence dans la fameuse salle de bains de l’appartement parisien que le protagoniste partage avec sa petite amie Edmondsson. Là, il passe ses journées allongé dans sa baignoire. Parfois, il reçoit des visiteurs, faisant par exemple la connaissance de deux peintres qui essayent de préparer des calmars, et il lit des romans. Il reste dans la baignoire jusqu’à ce que sa petite amie, qui est tout à fait le contraire du protagoniste, décide de le quitter et de partir pour Venise. Notre protagoniste la suit, lance une fléchette dans le front de son ex et retourne à Paris après être tombé malade, victime d’une sinusite … Vous voyez, c’est vraiment absurde !

Mais cette intrigue totalement superficielle se révèle être beaucoup plus profonde qu’on le pensait. Elle conduit à se poser maintes questions : comment interpréter les références mathématiques au théorème de Pythagore ? Que fait-on des réflexions philosophiques du protagoniste ? Quel est son état mental ? Quel est le véritable rôle de sa petite amie ? Enfin, le protagoniste a-t-il vraiment quitté sa salle de bains ?

Si vous êtes à la recherche d’un roman léger et court qui est certes rigolo, mais qui en même temps vous incite à réfléchir, je suis sûre que vous aimerez ce petit roman de 140 pages. A mon avis, Jean-Philippe Toussaint a parfaitement réussi à créer un récit fou et humoristique.

Et voici la cote de ce roman en bibliothèque (Ü35, Teilbibliothek Französisch) : H VI y 790n/1.

écrit par Ö., étudiante.