Super, ihr habt den Hinweis zur Öffnung des Ausgangs gefunden:



 ██████╗ 
██╔═══██╗
██║   ██║
██║   ██║
╚██████╔╝
 ╚═════╝ 


Dies ist der Hinweis damit ihr das Lösungswort-Anagram, also die drei Blöcke, übersetzen und korrekt anordnen könnt! Googelt einfach den folgenden Begriff: "l337 sp34k", um zu verstehen was die  Textzeichen bedeuten. Wenn ihr die Blöcke aus den drei Kompetenz-Checks richtig angeordnet habt, habt ihr das Lösungswort für den Ausgang aus dem Escape-Room! Ihr braucht das Lösungswort nicht zu übersetzen sondern sollte es in der l337sp34k Variante eingeben.

  _ ____ ____  _              ____  _  _   _   
 | |___ \___ \| |            |___ \| || | | |   
 | | __) |__) | |_   ___ _ __  __) | || |_| | __
 | ||__ <|__ <| __| / __| '_ \|__ <|__   _| |/ /
 | |___) |__) | |_  \__ \ |_) |__) |  | | |   < 
 |_|____/____/ \__| |___/ .__/____/   |_| |_|\_\
                        | |                     
                        |_|                                       

Perspectives francophones

La liaison est une particularité du français parlé qui nous permet de parler de façon plus fluide. Elle est indispensable pour la prononciation correcte et la maîtrise élevée de la langue française. Dans cet article, on verra ce qu’est la liaison et quels types de liaison existent.

Qu’est-ce que la liaison ?

Dans la langue française, il y a de nombreux mots qui se terminent par une consonne muette, c’est-à-dire par une consonne qui n’est pas prononcée. Généralement, ce sont des mots se terminant en -b, -c, -d, -p, -r, -s, -t, -x, -z ou par une nasale. En règle générale, quand ce mot est suivi d’une voyelle ou d’un h muet/non-aspiré, cette consonne est prononcée de manière que les deux mots sont liés l’un à l’autre. On dit qu’on fait la liaison.

On fait la différence entre la liaison obligatoire, qu’on doit absolument respecter en langue parlée, et la liaison facultative, qu’on fait surtout quand on parle de manière formelle. De plus, il existe certains cas où la liaison est interdite. Voici une liste avec des exemples pour la liaison obligatoire, facultative et interdite.

 

La liaison est obligatoire …

dans le groupe nominal, entre le déterminant et le nom ou entre le déterminant et l’adjectif qui précède le nom :

  • Paul a unintérêt marqué pour le sport.
  • Lesamis de mesamis sont mesamis. Il attend depuis deuxheures.
  • Quelsadorables enfants !

dans le groupe nominal, entre le nom et l’adjectif qui le précède :

  • les finesherbes
  • des bonsamis
  • le grosarbre

entre les pronoms (sujet ou objet) et le verbe, ou entre deux pronoms qui se suivent :

  • Nousavons de la chance.
  • Peut-on y aller ?
  • Onaperçevait son ombre.
  • Je pense que touty est.

entre une préposition ne comportant qu’une syllabe et le mot qui suit : 

  • Je vais la voir dansune heure.
  • Elle y était allée sansobjectif précis.
  • Es-tu déjà allé chezeux ?

entre l’adverbe et l’adjectif qui l’accompagne :

  • C’est une personne trèshonnête.
  • Il est moinsaimable que je ne le pensais.
  • Ce texte est bienintéressant.

dans de nombreuses locutions et dans certains mots composés :

  • toutà coup
  • un porc-épic
  • quantà

 

La liaison est facultative … 

entre le nom pluriel et l’adjectif ou le complément du nom qui le suit :

  • des chansons‿entraînantes
  • les personnes‿en question
  • des bateaux‿à voile

entre les auxiliaires “avoir” et “être” et le participe passé : 

  • Nous avons‿aimé notre voyage.
  • Ce sujet est‿abordé dans le chapitre suivant.
  • Jocelyne était‿heureuse.

après les infinitifs en “-er” : 

  • J’aurais préféré souper‿ailleurs.
  • Elle ne pouvait pas s’empêcher de rêver‿à lui.

après les conjonctions “quand”, “mais”, “soit” et le pronom “dont” : 

  • Quand‿il est arrivé, il avait 18 ans.
  • Mais‿elle avait autre chose à faire.
  • C’est la personne dont‿elle parlait tout à l’heure.

entre un adverbe en “-ment” et un adjectif : 

  • Cet homme est drôlement‿intéressant.

 

La liaison est interdite …

entre deux mots lorsqu’un signe de ponctuation les sépare : 

  • Hommes, femmes, | enfants

après la conjonction “et” :

  • un garçon et | une fille

après un nom singulier :

  • Le chat| est sorti.

devant les noms d’origine étrangère commençant par la semi-consonne [j] : 

  • Fatima achète un| yacht.
  • Karine aime ces | yaourts.

devant l’adverbe “oui” et les nombres “un”, “huit” et “onze” : 

  • Ce sont | huit œufs.
  • Mais| oui!

après le “-s” du pluriel à l’intérieur de certains noms composés : 

  • les arcs|-en-ciel
  • les moulins | à eau
  • les vers | à soie

après le “-s” du verbe à la deuxième personne du singulier à l’indicatif présent ou au subjonctif présent :

  • Tu aimes| apprendre de nouveaux mots.
  • C’est super que tu partes | au Chili.