Super, ihr habt den Hinweis zur Öffnung des Ausgangs gefunden:



 ██████╗ 
██╔═══██╗
██║   ██║
██║   ██║
╚██████╔╝
 ╚═════╝ 


Dies ist der Hinweis damit ihr das Lösungswort-Anagram, also die drei Blöcke, übersetzen und korrekt anordnen könnt! Googelt einfach den folgenden Begriff: "l337 sp34k", um zu verstehen was die  Textzeichen bedeuten. Wenn ihr die Blöcke aus den drei Kompetenz-Checks richtig angeordnet habt, habt ihr das Lösungswort für den Ausgang aus dem Escape-Room! Ihr braucht das Lösungswort nicht zu übersetzen sondern sollte es in der l337sp34k Variante eingeben.

  _ ____ ____  _              ____  _  _   _   
 | |___ \___ \| |            |___ \| || | | |   
 | | __) |__) | |_   ___ _ __  __) | || |_| | __
 | ||__ <|__ <| __| / __| '_ \|__ <|__   _| |/ /
 | |___) |__) | |_  \__ \ |_) |__) |  | | |   < 
 |_|____/____/ \__| |___/ .__/____/   |_| |_|\_\
                        | |                     
                        |_|                                       

Perspectives francophones

Bellealliancestraße
Photo: KF

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Uni_HH_Jubilaeumslogo_4c-982x1024.jpg.

Réfléchissez : si je vous demande quelle rue de Hambourg a une relation avec la France, à laquelle pensez-vous ? À un nom en français, comme celui que j’ai mis ci-dessus ? Ou à un nom qui nous rappelle la France ?

La rue la plus connue ayant un nom relié à la France est probablement la Marseiller Straße devant la gare Dammtor. En connaissez-vous la raison ? La réponse est facile : Marseille est la ville française jumelée à Hambourg. De mon côté, je connais également la Alte Franzosenheide qui est située dans le nord de Hambourg, à Schnelsen. Si vous flânez dans les rues d’Eimsbüttel, vous remarquerez peut-être également  la Bellealliancestraße. Vous y trouvez même un petit bistro français, le bistro Tati. Le théâtre « Die Delikaten » a choisi la Bellealliancestraße pour son projet « rues de poésie » : un projet franco-allemand, qui veut lier la poésie, la culture, la musique et la danse pour chaque nation et chaque génération. Entre les anciens bâtiments et les petits cafés, vous pouvez même sentir, avec un peu d’imagination, une ambiance à la française. Mais pourquoi la Bellealliancestraße  ? On ne le sait pas exactement. Une théorie est que le nom dériverait d’une “belle alliance” entre les propriétaires Fett, Schmuck, Meissner et Fehlandt. Le café habituel de ces hommes se serait appelé Bellealliance. Comme la Fettstraße est une des petites rues menant à la Bellealliancestraße, cette théorie semble plausible. Une autre version nous amène au temps de Napoléon : on dit qu’il y avait près de Waterloo, le lieu de la bataille de 1815, une auberge qui portait le nom Bellealliance. Or, si vous êtes dans la Bellealliancestraße et que vous allez vers l’ouest, vous tombez dans la Waterloostraße. Ce n’est peut-être pas un hazard ! La Waterloostraße vient sans doute du nom de la bataille de Waterloo, où Napoléon a été vaincu par Blücher et Wellington.

L’époque française de Hambourg a précédé la bataille de Waterloo et vous pouvez trouver quelques noms de rue qui rappellent cette époque. À Hamm, un quartier près du centre-ville de Hambourg, vous remarquerez que les rues Curtiusweg, Mettlerkampsweg, Perthesweg, Von-Heß-Weg ainsi que Sievekingsallee viennent tous de nom de citoyens importants de Hambourg au 19ème siècle qui se sont engagés contre l’occupation française. Ce qui est intéressant, c’est que cette époque semble encore être présente dans quelques quartiers. Par exemple, selon  l’atelier d’histoire de St. Pauli, on n’a pas voulu conserver de traces de cette époque: « Il n’existe pas de nom français – l’époque française n’a pas apporté beaucoup de bonheur au quartier et elle est responsable de sa démolition en 1813/1814. Dans la phase de reconstruction on n’avait évidemment pas envie de se remémorer ce temps là ». Ainsi, les traces françaises sont tout à fait intéressantes tant par leur présence que par leur absence volontaire.

De plus, il y a quelques « faux-amis », comme la Palmaille à Altona, dont le nom semble être français, mais qui, en réalité, trouve son origine dans un jeu de ballon italien. Finalement, c’est un peu un défi de se promener à Hambourg et de chercher des noms de rues français. Vous y trouverez en tout cas des traces inattendues.  Saviez-vous par exemple que le Chapeurougeweg tenait son nom d’un citoyen suisse ? Ou qu’il existait une relation entre la Sievekingsallee et l’occupation française ? Moi, je ne connaissais jusqu’alors de cette rue que sa relation avec les embouteillages…!

Cet article a été rédigé par Katrin F., étudiante en Romanistique à l’Université de Hambourg.

Un travail réalisé dans le cadre du projet “Französisch auf der Spur: Digitale Schnappschüsse an der Universität und in der Stadt”, avec le soutien du Jubiläumsfonds de l’Université de Hambourg, qui fête ses 100 ans en 2019.

Universitätsjubiläum Logo