Super, ihr habt den Hinweis zur Öffnung des Ausgangs gefunden:



 ██████╗ 
██╔═══██╗
██║   ██║
██║   ██║
╚██████╔╝
 ╚═════╝ 


Dies ist der Hinweis damit ihr das Lösungswort-Anagram, also die drei Blöcke, übersetzen und korrekt anordnen könnt! Googelt einfach den folgenden Begriff: "l337 sp34k", um zu verstehen was die  Textzeichen bedeuten. Wenn ihr die Blöcke aus den drei Kompetenz-Checks richtig angeordnet habt, habt ihr das Lösungswort für den Ausgang aus dem Escape-Room! Ihr braucht das Lösungswort nicht zu übersetzen sondern sollte es in der l337sp34k Variante eingeben.

  _ ____ ____  _              ____  _  _   _   
 | |___ \___ \| |            |___ \| || | | |   
 | | __) |__) | |_   ___ _ __  __) | || |_| | __
 | ||__ <|__ <| __| / __| '_ \|__ <|__   _| |/ /
 | |___) |__) | |_  \__ \ |_) |__) |  | | |   < 
 |_|____/____/ \__| |___/ .__/____/   |_| |_|\_\
                        | |                     
                        |_|                                       

Perspectives francophones

Le podcast présente la chanson « Africain à Paris » de Tiken Jah Fakoly, qui est devenu une vraie star en Afrique. Pour commencer, nous écouterons le début de cette chanson connue et certains reconnaîtrons d’ailleurs peut-être la mélodie de « An Englishman in New York » de Sting.

Le personnage principal de la chanson est un sans-papier africain vivant à Paris, qui écrit une lettre à sa mère restée en Afrique et décrit sa vie. Il n’a pas beaucoup d’argent, mais cela lui suffit pour vivre. Sa vie est difficile, mais il montre qu’il existe une solidarité entre les Africains à Paris. Pour aller plus loin, Tiken Jah Fakoly critique les Français qui ne donnent jamais leur chance aux Africains, qui sont encore discriminés.

Un podcast de Maren Kirchner, étudiante en Licence d’Etudes francophones à l’Université de Hambourg.